temp
 
Air... Ou comment un anime peut vous marquer sans que l'on ne sache tellement pourquoi... Même si cette série est sortie en 2005, je le considère en ce qui me concerne comme l'anime de l'automne (ben oui, je l'ai fini il y a quelques semaines seulement ^^). Cela faisait très longtemps qu'une série ne m'avait pas procuré autant de plaisir et d'émotion...

 


 

- Air -


Genre : Drame, Amour et Amitié, Fantastique et Mythe.

Format : 13 épisodes de 24 minutes + 2 OAV + 1 film.

Année de production : 2005.

Auteur : Ishihara Tatsuya.

Studio : Visual Art's/Key.

Air... Ou comment un anime peut vous marquer sans que l'on ne sache tellement pourquoi... Même si cette série est sortie en 2005, je le considère en ce qui me concerne comme l'anime de l'automne (ben oui, je l'ai fini il y a quelques semaines seulement ^^). Cela faisait très longtemps qu'une série ne m'avait pas procuré autant de plaisir et d'émotion. Mais trève de bavardage, place au résumé !

Yokito est un jeune voyageur qui essaie tant bien que mal de gagner sa vie en tant que marionettiste... Il possède en effet le dont de faire mouvoir une petite figurine grâce à un pouvoir que lui a légué sa mère. Le but de son voyage est de trouver une jeune fille avec des ailes suite aux derniers mots que lui a dit sa mère avant de mourir. Il arrive dans une petite ville cotière où malheureusement ses talents ne sont pas vraiment reconnus.


La faim le tiraille et il finit par s'endormir sur un muret le long de l'océan. A son réveil il s'apperçoit avec surprise qu'une jeune fille se trouve à ses cotés. Elle regarde le ciel et l'océan avec beaucouo d'élégance, puis se retourne vers lui et lui dit bonjour.

 

Prénommée Misuzu, cette jeune fille va vite se lier d'amitié avec Yokito. Sans argent et affamé, Yokito accepte l'hospitalité de Misuzu et se rend chez elle où il pourra rester une fois que la mère de Misuzu ait finalement accepté de le garder, ce qui n'était pas gagné d'avance malgré les affirmations de Misuzu !

 

Misuzu confie à Yokito que ces derniers temps elle fait des rêves étranges où elle vole dans le ciel dans le corps d'une autre personne qu'elle considère être son autre moi. Yokito se rappelle alors les paroles de sa mère. Se pourrait t'il que la fille qu'il recherche et Misuzu soient liées ? Les phénomènes mystérieux qui entourent les personnages que Yokito rencontrera ne fera qu'accroitre la portée de ce mystère...

Après des fiches sur des animes à la tendance plutôt comique, on change de registre avec Air où nous pénétrons dans le drame. Il va être bien difficile d'en dire davantage sans faire de spoiler, néanmoins je vais essayer ^^. Dès le début de l'histoire on sent une drôle d'atmosphère qui pèse sur cette petite ville en bord d'océan. Il ya d'abord Yokito, qui débarque comme ça et qui arrive à faire bouger sa marionette sans fils... Il y a ensuite Misuzu qui fait des rêves étranges et tous orientés vers la même histoire du passé... Il y a Kano qui par moment semble rentrer en transe et changer de personnalité... Il y a aussi Minagi et sa mystérieuse ami Michiru... Le plus étrange est que tous ses phénomènes semblent avoir une origine commune. Néanmoins il serait bien simpliste de résumer le scénario de Air par ces quelques phrases. L'histoire est passionnante mais assez compliquée à suivre et à comprendre. J'avoue bien honnêtement qu'après deux visionnages (dont un dernièrement avec les 13 épisodes à la suite) je n'ai toujours pas saisi toute la portée du scénario. Néanmoins il est magique, rempli d'émotions (bonnes ou tristes) et passionnant du début à la fin. Il est toutefois sacrément embrouilleur dans son genre, ce qui pourra en rebuter plus d'un. Il nécessite beaucoup de concentration pour en suivre son cours sans trop se perdre ^^. En ce qui me concerne il m'a vraiment captivé, les différentes scènes sont remplies d'émotions, le coté dramatique est très bien exposé et nous fait monter facilement les larmes aux yeux. Je n'en dis pas plus de peur de spoiler davantage !

Passons aux différents personnages. Commençons tout d'abord par le héros de Air, Yokito. Sa quète de la fille avec des ailes le fait arriver dans cette petite ville de province où il va essayer de vivre de la seule chose qu'il sait faire, à savoir faire bouger sa marionette "par magie". Ce don lui a été transmis par sa mère au moment de sa mort. Lorsqu'il rencontre Misuzu, il est loin de se douter qu'il va s'y attacher, jusqu'au jour où il découvrira son terrible secrêt. C'est un garçon un peu particulier au caractère pas toujours très facile, mais qui est gentil et toujours prêt à aider autrui. Après le héros voici l'héroïne, Misuzu. C'est une jeune fille un peu naive et très maladroite, mais elle n'en reste pas moins très gentille, spontanée et très jolie. Ces derniers temps elle fait des rêves étranges où elle vole dans le ciel grâce à de magnifiques ailes blanches. Elle fera face avec courage à son destin et trouvera en Yokito quelque chose qu'elle recherchait depuis toujours... Les personnages secondaires ont tous beaucoup d'intérêt. Kano est une jeune fille joyeuse qui croit pouvoir faire de la magie. Néanmoins elle connait des crises où elle semble faire apparaitre une seconde personnalité... Minagi quant à elle est une fille très calme et très gentille, qui cache un douloureux secret... Son ami Michiru est au contraire une vraie pile électrique et se crèpera souvent le chignon avec Yokito, tout en l'appréciant énormément. Je vais m'arrêter là, car il y a d'autres personnages qui apparaissent dans la série et qui ont un lien direct avec l'intrigue. Ce sera à vous de les découvrir !!!

Passons maintenant à l'un des points forts de Air, c'est à dire sa réalisation technique. C'est tout simplement une merveille graphique et sonore ! Les décors sont tous superbes et très soignés, ils nous invitent constamment au rêve et à voyager avec nos héros. Les scènes dans le ciel, que ça soit au milieu des nuages où lors du coucher de soleil, sont tellement belles qu'on en pleurerait même sans l'histoire et les personnages. Je ne m'étais jamais autant émerveillé devant la beauté d'un anime. Air est celui qui m'a le plus charmé sur ce point là. Le chara design est dans la même lignée. Les personnages sont tous finement dessinés, et si l'ensemble est un peu surprenant au début, il nous charme très très vite et nous fascine par la profondeur de certains détails. Il n'y a qu'à regarder les yeux des personnages, si profonds et si parlants... Magnifique ! Enfin terminons avec la bande sonore. L'OST est vraiment merveilleuse, et ce à tous les niveaux. L'Opening et l'Ending nous plongent directement dans l'ambiance avec des morceaux mélangeant rythme, mélodie et mystère, alors que les musiques d'accompagnement sont le relais parfait des émotions transmises par les personnages. Une des plus belles OST que je connaisse ! Quand aux voix, elles sont très bien choisies et correspondent parfaitement aux caractères des personnages. Bref, l'ensemble technique est une réussite presque parfaite... Je n'ai jamais rien vu de tel !

Au final il est inutile de vous dire que j'ai vraiment adoré Air. Il rejoint pour moi le top 5 des animes qui m'ont ému au maximum et marqué pour longtemps, comme L'Arme Ultime ou Kimi Ga Nozomu Eien. Ce petit bijoux graphique et sonore s'accompagne d'une intrigue très prenante et très bien racontée. Vous serez ému aux larmes pour peu que vous aimiez ce genre. Il serait impensable et vraiment dommage de ne pas le regarder au moins une fois ! A noter qu'il existe un film d'environ 1h30 tiré de cet anime (c'est grosso modo un résumé des 13 épisodes, mais avec pas mal de variantes, et qui est bon également. A voir cependant après l'anime pour se rendre compte des différences ^^) et 2 OAV dont je ne préciserai pas le contenu sous peine de spoiler l'anime ! Le tout étant issu d'un jeu vidéo hentai dont heureusement tout le contenu du genre a été supprimé ^^.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout ! Quelques petites captures d'écran en bonus pour vos petits yeux ^^

 

Kano parle avec son chien Potato... Les deux peuvent se comprendre, trop fort ^^

Notre cher Yokito se trouve dans une situation délicate... Et va devoir travailler !!!

Mais qu'est-ce que peut bien murmurer Yokito à l'oreille de Misuzu ???

Petite balade sous les étoiles après de longues recherches...

Misuzu au milieu d'un champ de blé... En vitesse réelle c'est une scène superbe !

Si vous n'êtes toujours pas convaincu... Ce crépuscule n'est t'il pas superbe ?

Toujours pas ? Alors regardez ça... Ca vous en bouche un coin non ? J'adore, c'est trop beau !

 

 

Mis à jour ( Jeudi, 06 Mars 2008 21:11 )